Le groupe hôtelier Manotel récolte les fruits d’une politique dynamique à long terme

25 avril 2012

« Avec un chiffre d'affaires de CHF 56.9 millions, 2011 restera le second meilleur exercice de notre histoire » a communiqué Paul E. Muller, président directeur général du groupe Manotel. « Un soulagement davantage qu'un satisfecit. C'est pourquoi nous allons continuer à investir dans nos infrastructures et nos ressources » a-t-il poursuivi. L'Epsom, l'un des six hôtels du groupe, bénéficiera d'une transformation totale dès cet été et sera rebaptisé en fin d'année en lien avec un nouveau concept hôtelier inédit.

Une année 2011 caractérisée par un manque de visibilité

En dépit des résultats financiers satisfaisants et d'un taux d'occupation moyen de 83.32%, l'année fut marquée par une faible visibilité et des prix moyens légèrement tassés. Si les nuitées ont été en légère augmentation, ce sont surtout les recettes annexes qui ont pâti. Globalement, moins de séminaires et de banquets ont été organisés durant l'année, avec une reprise au dernier trimestre grâce aux organisations internationales.
La clientèle d'Europe de l'Est a permis de compenser la diminution de celle du Moyen-Orient retenue par le Ramadan, le marché russe se hissant dans le top 5 de la clientèle de Manotel.
« Nous devons faire preuve d'une grande agilité dans la gestion, être plus réactifs » a expliqué Paul E. Muller.

Une année 2012 en dents de scie

Pour 2012, Paul E. Muller s'attend à une irrégularité extrême dans les réservations, fortement et positivement impactées par l'organisation d'événements de type SIHH, Salon de l'auto, congrès médicaux et conférences internationales. « En 2002, seules 10% des réservations nous parvenaient dans les deux semaines précédant le séjour. Aujourd'hui, elles représentent un tiers de nos commandes » tient-il à relever. Cette instabilité devrait durer au moins jusqu'à la fin de l'été. De meilleures perspectives sont espérées dès septembre pour autant que l'économie mondiale se ressaisisse.

Une devise : anticiper, toujours...

Parce qu'il est important d'évoluer avec les attentes et besoins de sa clientèle, le groupe Manotel n'a cessé d'investir dans son offre hôtelière. Depuis 2000, un budget de CHF 100 millions a été consacré à la transformation du portefeuille, permettant à chacun des six établissements genevois d'avoir une identité propre et forte.

C'est au tour de l'Epsom et de ses 153 chambres de bénéficier en 2012 à nouveau d'un investissement de CHF 14.6 millions pour sa totale transformation. Le concept sur lequel repose cet important programme de valorisation sera dévoilé le 25 juin au moment de la fermeture de l'établissement pour travaux. La réouverture est prévue pour le mois de novembre.

Manotel, un partenaire engagé et loyal

« Je me plais à rappeler que nous sommes à l'image de nos clients : un partenaire extrêmement loyal et fidèle. C'est dans cette logique que le partenariat avec le groupe Bernard Loiseau perdure depuis dix ans. Notre collaboration consiste à recevoir les conseils du Chef Patrick Bertron dans l'élaboration des cartes et le contrôle qualitatif des plats de deux de nos restaurants pour offrir une cuisine contemporaine et soignée appréciée de la clientèle. Et c'est toujours dans cette approche durable que nous remettons cette année un nouveau chèque au WWF International » a souligné Paul E. Muller.

Par un programme d'économie énergétique (réduction des cycles de lavages des serviettes de bain) mis en place avec le soutien des clients de Manotel, des jeunes pourront pour la quatrième fois participer concrètement et sur le terrain au programme de volontariat Explore.

« Grâce au montant de CHF 24'790.- remis, 5 volontaires se rendront à Madagascar du 1er juin au 31 août 2012 dans le cadre d'un programme de conservation de la nature» s'est félicitée Moia Hartop Soutter, coordinatrice du programme Explore  . Depuis 2008, le groupe Manotel aura contribué à hauteur de CHF 90'000.- aux actions de terrain du WWF international, soit l'équivalent des économies réalisées en évitant le lavage de 110'000 serviettes de bain."

Chargement...
0/7
X
X