Manotel mise sur le talent et la jeunesse de Pierre Molinier, 29 ans

Manotel mise sur le talent et la jeunesse de Pierre Molinier, 29 ans

Genève, le 6 août 2011 – Le restaurant « Portobello & Co » de l’Hôtel Epsom, l’un des six établissements du Groupe Manotel à Genève, voit sa cuisine confiée à un jeune chef de 29 ans Pierre Molinier, jusqu’alors bras droit d’Armel Bedouet, chef reconnu du restaurant « Le Duo » de l’Hôtel Royal. En collaboration avec l’enseigne d’huiles d’olives Oliviers & Co, le « Portobello & Co » invite à de subtiles découvertes culinaires.

Une carrière auprès des plus grands

Pierre Molinier est diplômé en « génie culinaire et art de la table » du Lycée Hôtelier de Gascogne à Bordeaux. Il commence véritablement sa carrière en 2002 au Chalet d’Adrien (5 étoiles Relais et Châteaux, 1 macaron Michelin) à Verbier où il occupera le poste de Second au restaurant gastronomique « L’Appartement » et à la brasserie de luxe « Le Grenier ».

En 2005, il rejoint la brigade du célèbre restaurant « Chat botté » de l’Hôtel Beau Rivage à Genève, en qualité de chef de partie Garde-manger, entremets, poissons et viandes, jusqu’en 2008. C’est en qualité de sous-chef de cuisine qu’il officiera ensuite au restaurant « Le Duo » de l’Hôtel Royal, aux côtés d’Armel Bedouet.

Né dans un chaudron et entouré des meilleurs

Au « Portobello & Co », coaché par Armel Bedouet et le groupe Bernard Loiseau, Pierre Molinier vient de mettre à la carte des plats qu’il magnifie avec des huiles d’olives d’exception. Il propose ainsi une araignée de mer, entièrement décortiquée et présentée avec une écume d’huile d’olive, ou des filets de rougets accompagnés de fleurs de courgettes délicieusement farcies.

Avec son numéro 2, Simon Piefort, talentueux chef pâtissier de 29 ans et camarade de volée, le tandem élabore également des desserts de saison, comme les figues rôties au sucre muscovado et sablé à l’orange, juste relevé avec une huile d’olive de Nyons.

« Travailler avec une grande variété d’huiles d’olives associée à des produits frais de saison est un défi enthousiasmant. C’est un exercice difficile qui nécessite comme dans toute la cuisine rigueur et continuité », déclare ce jeune chef ambitieux qui avoue volontiers l’origine de sa passion. « Je serai éternellement reconnaissant à ma mère qui a su me donner le goût des plats gourmands lorsqu’il fallait me donner de l’appétit. Malingre, je devais absolument trouver des forces », rapporte-t-il. Quant à Patrick Bertron, Chef des Cuisine de Bernard Loiseau, il est convaincu que ce jeune Chef pourra pleinement s’épanouir autour de ce concept original.

Une approche culinaire authentique et créative

A la table du « Portobello & Co », Pierre Molinier entend proposer une cuisine du marché, afin de faire découvrir à ses hôtes une approche culinaire originale, authentique et créative. Il avoue n’aimer travailler que des beaux produits, crustacés, poissons sauvages, viandes de première qualité, sur une carte qui sublime la richesse de l’huile d’olive. Au « Portobello & Co », il compose avec divers crus d’huiles d’olives, provenant d’Italie, de France, d’Espagne et de Croatie qu’il se réjouit d’utiliser au fil du temps et des saisons.

Laisser un commentaire :

* champs obligatoires